| |
Écrit par President

SAINT-PIERRE D'EYRAUD

Vote utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

A SAINT PIERRE D'EYRAUD DES PROMESSES NON TENUES :

 

"Jamais on nous a dit que des boues

viendraient sécher dans la serre........"

 

 

 

En Dordogne sur le site de Saint Pierre d'Eyraud le projet a été modifié. La population et les élus avaient donné leur accord pour l'utilisation de déchets agricoles et n'avaient pas envisagé ce scénario ; d'autres déchets que prévus ont été ajouté, des déchets de l'industrie agroalimentaires, des boues de station d'épuration, etc..; graves problèmes d'odeurs. Le méthaniseur déclare "avoir tout fait dans le respect de la réglementation "(2 avril 2014)

http://www.sudouest.fr/2014/04/25/les-mauvaises-odeurs-du-methaniseur-derangent-1535271-1733.php

 

 Bergeracois : les mauvaises odeurs du méthaniseur dérangent

A La Une Bergerac

Publié le 25/04/2014 à 10h15 par Émilie Delpeyrat

 

 

Les élus demandent l’arrêt immédiat du stockage des boues sur le site de Saint-Pierre-d’Eyraud

Stop aux mauvaises odeurs. Jeudi, le maire de Lamonzie-Saint-Martin (24), Thierry Auroy-Peytout, a invité ses homologues et voisins de Saint-Pierre-d’Eyraud, La Force, Prigonrieux et Gardonne, à dénoncer officiellement auprès de la sous-préfecture de Bergerac les nuisances olfactives générées par les boues d’assainissement stockées à proximité du méthaniseur du Bourg d’Abren, à Saint-Pierre-d’Eyraud. Les riverains directs et indirects de l’unité de méthanisation se plaignent en effet régulièrement, depuis quatre mois, de ne plus pouvoir mettre le nez dehors sans avoir à renifler un air qui ne sent pas la rose.

"C’est infernal, l’odeur est si forte qu’elle en donne la nausée et mal à la tête

  • Lettre à la sous-préfecture

Forts des doléances exprimées par leurs administrés, les élus des communes impactées se sont mis d’accord pour demander par courrier "aux services de l’État de venir constater par eux-mêmes la gêne occasionnée par les boues d’assainissement".

Sur le site, les maires déplorent que la plateforme du méthaniseur ait été détournée de sa vocation initiale : "Nous avons donné notre accord pour une unité de méthanisation censée produire de l’électricité et de la chaleur à partir de déchets alimentaires et agricoles, glisse Jean-Pierre Faure, le maire de Saint-Pierre-d’Eyraud. Jamais, on ne nous a dit que des boues viendraient sécher dans la serre initialement destinée à accueillir le digestat (1)."